Le dimanche 2 avril, le départ du Tour des Flandres a eu lieu pour la première fois à Anvers. La ville d’Anvers a un contrat-cadre avec Scelta Mobility pour l’élaboration des plans de mobilité pour événements et pour leur exécution. Le départ du Tour des Flandres en fait partie.

Pour les 4 prochaines années, le Tour des Flandres prendra son départ sur la Grand Place à Anvers. Le plan de mobilité qui a été élaboré pour la première édition doit donc résister à l’épreuve du temps. Nous avons cherché des mesures reconnaissables qui peuvent également être implementées pour d’autres événements dans la ville et que nous pouvons réutiliser pour les prochaines années. En outre, il était important de définir le potentiel de croissance et également d’évaluer quand et où des mesures supplémentaires seraient nécessaires. 

Le samedi 1er avril, près de 7.000 cyclotouristes ont pris le départ à Anvers pour leur Tour des Flandres. Les cyclotouristes ont pris leur départ tôt dans la matinée et de ce fait l’impact sur le trafic était limité. Ils ont pris le départ à Anvers pour un trajet unique avec une première montée: le tunnel sous l’Escaut.

Le dimanche 2 avril, les professionnels ont pris le départ. Ce grand départ a engendré beaucoup d’agitation sur la Grand Place. La présentation des coureurs a eu lieu sur la Grand Place et le long du parcours menant au départ. Pour l’occasion, des parkings vélos surveillés ont été implantés autour de la zone de départ, la capacité des trams a été augmentée, des informations pour les routes d’accès avec les transports en commun ont été diffusées et des milliers de résidents locaux ont été informés des mesures de trafic mises en place dans leur quartier. Les visiteurs qui se rendaient à Anvers en voiture pouvaient utiliser les parkings de dissuasion.

Durant le départ du Tour des Flandres nous avons recueilli de nombreuses données de mobilité utiles. Ainsi, le taux d’occupation de plusieurs lignes de trams a été mesuré, le nombre de vélos dans et autour de la zone d’événements a été enregistré, l’occupation des parkings a été prise en compte mais aussi l’utilisation des stations des vélos partagés a été mis en carte. Ces données constituent une bonne base pour l’évaluation du plan de mobilité, ce qui sera utile pour ajuster le plan pour les prochaines éditions. En plus, il donne un aperçu du potentiel de croissance pour cet endroit.

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous vous informons quelques fois par an sur nos activités et notre offre. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.